” Le duo Moutousamy – Imbula, on y a pensé, Edo Kayembe doit encore confirmer en club “

Promu à la tête de la sélection nationale en Août 2019, Christian N’sengi Biembe s’est lancé dans la continuité de l’oeuvre de son prédécesseur avec les objectifs précis. Au-delà de l’effectif qu’il a trouvé en cours de chemin, l’ancien directeur technique des Léopards a bien reçu à enrôler certains nouveaux cadres au sein de son effectif.

Gianneli Imbula with Léopards Team

Parmi ces nouveaux candidats, on reconnait les médiateurs Gianneli Imbula et Samuel Moutoussamy. Toutefois ces deux joueurs n’ont jamais disputé un match ensemble. À la question de savoir si cette combinaison est possible, le sélectionneur congolais a répondu très sèchement. ” On y a pensé“, lâche Christian N’sengi au cours d’un entretien live accordé à Léopards Foot.

Samuel Moutousamy with Léopards Team

Moutoussamy et Imbula ne sont pas les seuls joueurs au poste de médiateur. Mais il s’observe la présence de Edo Kayembe. Pour le DT1 le jeune joueur d’Anderlecht doit encore prouver de quoi il est capable.

Edo kayembe with Anderlecht

On ne pourra pas le dire. Il doit d’abord prouver dans son club. C’est un bon joueur mais il doit d’abord prétendre être titulaire dans son club et après on verra“.

Le patron du staff technique des Léopards n’est pas encore convaincu de lui comme futur médiateur de la sélection. “Futur Nº 6 pourquoi? si vous le souhaiter tant mieux pour lui mais qu’il prouve d’abord. Il y a beaucoup des joueurs du même poste ici au Congo, au Maroc et en Égypte. Chacun doit prouver qu’il est le véritable Nº 6 pour prendre le poste en sélection nationale

La concurrence au poste dans les jours avenirs s’annonce donc âpre entre les concernés

Daniel Kabuanga

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

France : Hérita vers l'occupation d'un poste stratégique à Dijon

Next Article

Ces anciens léopards font rêver N'sengi Biembe malgré son bon onze

Related Posts
Total
0
Share