A l’étranger : Un mois de salaire sacrifié par l’écurie de Edo Kayembe pour sauver l’équipe

Les mauves d’Anderlecht traversent une période de vache maigre depuis l’avènement du covid-19. A cause de situation critique, la direction du club et les coéquipiers de Edo Kayembe sont tombés du même pied afin d’aider l’équipe à survivre. Les mauves ne percevront pas le salaire durant le mois d’avril.

Comme tous les autres clubs, le Sporting Club Anderlecht connait des difficultés économiques et n’a pas enregistré de rentrées financières. Selon Sofoot.com, le Sporting va placer une grande partie de ses salariés en chômage économique à partir de mardi à la suite de la pandémie de coronavirus, et les joueurs auront accepté de renoncer à leur salaire du mois d’avril pour aider le club à faire face aux difficultés financières.

Lundi 23 Mars, les dirigeants des mauves avaient expliqué l’importance de ce geste en faisant montrer combien la crise sanitaire mondiale risquait de mettre à mal la situation financière du club : « La situation d’Anderlecht est très grave, comme dans de nombreuses entreprises en ce moment » . Et d’ajouter : « Si la situation devait durer trop longtemps, ce serait la faillite ».

Les mauves devront ainsi prendre leur mal en patience pour le mois d’avril question de sauver toute l’équipe du naufrage où elle semble être amenée.

Daniel Kabuanga

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

Coupe Inter-clubs : Les Trois Propositions de la CAF pour la suite de ses Compétitions

Next Article

Foot-Afrique: Une astuce de la CAF pour la CAN 2021

Related Posts
Total
0
Share