Accueil AFRIQUE CAF – C2 : Mazembe dans sa compétition ?

CAF – C2 : Mazembe dans sa compétition ?

Par Leopardsactu Team
69 vues

Il y règne en maître ! Si il y a une compétition qui ne résiste pas au Tout Puissant Mazembe Englebert de Lubumbashi, c’est la Coupe de la confédération. Les Corbeaux de Lubumbashi ont prouvé plus d’une fois que la CAF-C2 était en deçà de leur capacité à faire mal. Les trois fois qu’ils y ont été reversés lors de la dernière décennie l’attestent à suffisance.

2013, pour commencer

En 2009 et 2010, Mazembe a séduit toute l’Afrique, le monde du football dans son entièreté d’ailleurs s’est plié devant le Tout Puissant. Disqualifié de la Ligue des champions 2011, battu en demi-finale de l’édition 2012 par le futur champion (ES Tunis), la formation noir et blanc se retrouve en 2013 en Coupe de la CAF et là rien ne lui résiste.

En battant Liga Muçulmana en huitièmes de finale bis, Mazembe écrase tout sur son passage. La phase de poules passe sous son commandement (1er avec 10), en demi-finale le Stade Malien s’incline sans faire mouche (0-1, 2-1) sauf que la finale ne sera pas de toute aisance.

La finale se déroule en deux phases. Les hommes de Moïse Katumbi débutent en déplacement et perdent le match aller sur la note de 2-0 face au CS Sfaxien de la Tunisie. Le match retour débute calmement pour les Badiangwena qui mènent sur la note de 2-0 et pensent décrocher la prolongation sauf qu’à la 88è minute tout par en vrille, Sfax marque, 2-1 et Mazembe ne sera pas sacré, une première depuis 2010. Un échec avant la gloire !

2016 et 2017, le Tout Puissant dans sa toute puissance !

Se faire éliminer de la Ligue des Champions avant les demi-finales, Mazembe ne l’a plus connu en tout depuis 2014 et surtout qu’il est champion de l’édition 2015. 2016 vient sonner le glas d’une rupture, le champion de la CAF-C1 se fait prendre la porte et descend d’un cran. Mais sa descente ne sera pas aussi préjudiciable que ça, puisqu’elle fera de Mazembe vainqueur de la Coupe de la CAF de même qu’en 2017. Le TPM est double vainqueur d’un challenge qui ne correspond pas à son talent.

4 ans plus tard, l’histoire se répète…?

En 2021, le bulldozer Lushois est en panne d’inspiration. Sa ligne offensive tourne au ralenti que l’on a peur de voir son moteur manquer de graisse et se coincer. En quatre matches des coupes d’Afrique (Ligue des champions et coupe de la CAF), Mazembe n’a inscrit qu’un seul but (face à AmaZulu) avant de se faire aider par Marumo Gallants (un but contre son camp de Nyonane).

Lors de la phase retour des huitièmes de finale bis, le TP Mazembe ramène un nul de 0-0 de son voyage Sud-africain et file en phase de groupes. Tout en attendant le tirage au sort qui aura lieu au Caire en Egypte, le Tout Puissant se doit de travailler sa ligne offensive, seul secteur en panne criant en dehors du pays.

PaTshia / Leopardsactu.com

Tu pourrais aussi aimer