Accueil AFRIQUE CHAN 2020 : Ibenge : « Un avantage au niveau du rythme mais un désavantage par rapport à la cohésion »

CHAN 2020 : Ibenge : « Un avantage au niveau du rythme mais un désavantage par rapport à la cohésion »

Par Leopardsactu Team
34 vues

La nation la plus titrée du Championnat d’Afrique des Nations démarre sa course ce dimanche 17 janvier avec à l’affront le Congo Brazzaville dans le derby du fleuve.

En Conférence de presse, Florent Ibenge laisse croire que les chances sont partagées dès cet entame mais compte tout de même les bonifier pour se mettre au gré d’un bon départ. “On a un adversaire costaud dès le départ. À nous de nous préparer pour rendre la meilleure copie possible pour qu’à l’issu de 90 minutes nous soyons victorieux ”.

Au Cameroun, les Léopards ne se mettront pas de plein pied dans la course en étant au parfait. Quelques automatismes manquent encore à cette tanière contrairement à d’autres nations. « L’avantage par rapport à d’autres pays ce que nous nous n’avons pas arrêté le championnat. On a peut être un avantage au niveau du rythme mais un désavantage par rapport à la cohésion contrairement au Cameroun ou encore au Congo Brazza qui ont pu se regrouper un peu plus longtemps « , précise le sélectionneur national.

Un des acteurs principaux ayant conduit la RDC à la qualification à cette phase finale du Chan, Joël Beya reste également optimiste et serein pour cette première étape du tournoi. “Nous préparons cette compétition avec beaucoup de sérieux et de concentration…” et d’ajouter “On a croisé le Niger et le Congo Brazzaville à Kinshasa et dire que ça sera du bis repetita je ne pense pas. Les choses ont beaucoup changé de notre côté et ça sera probablement la même chose de l’autre côté ”.

À la quête d’une troisième consécration après celles de 2009 et 2014, les Fauves Congolais devront se fier au talent de la nouvelle vague des joueurs et à l’expérience des certains (Issama, Matampi, Gikanji,…) qui ont vécu la même histoire il y a 4 ans pour atteindre le pic.

Daniel Kabuanga

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire