Covid-19: “Stop au vaccin en Afrique”, les voies de léopards se lèvent

La pandémie du coronavirus poursuit sa propagation à travers le monde et les médecins ne se lassent pas de multiplier les efforts pour l’éradiquer. Face à l’idée d’administrer en premier aux africains le nouveau vaccin découvert, plusieurs langues se sont déliées en l’occurrence de celles de sportifs africains en général et congolais en particulier.

À travers leurs comptes facebook, on pouvait facilement lire de déclarations telles que:
L’Afrique n’est pas une poubelle ou un laboratoire. Pas de test de vaccin du coronavirus en Afrique“, écrit Youssouf Mulumbu.
Le milieu de terrain Wilfried Moke appelle les congolais en la vigilence. ” Mes frères soyez intelligents et ayez un esprit de discernement“( traduit de Lingala).

Un autre international congolais qui n’a pas gardé silence est Paul-José Mpoku. L’attaquant de Al Whada appelle l’Afrique à s’en méfier. “Je pense qu’on a tous suivi le message avec le vaccin que ces personnes ont envie de faire chez nous en Afrique. Je pense que c’est le moment de se lever et de montrer notre fierté, de dire qu’on a pas besoin de ça ni d’eux également. Je pense qu’en Afrique on a tout pour vivre. Même si ce n’est pas tous les européens ne sont pas dedans, je nous encourage à montrer cette fois-ci qu’on a pas vraiment besoin d’eux

Malgré leur souci de ne pas voir le peuple africain se faire vacciner en premier, le docteur Jean-Jacques Muyembe, chargé de la riposte contre la pandémie n’épouse pas leurs idées et affirme que la RDC serait candidate à bénéficier des essais cliniques du vaccin contre le covid-19.

Daniel Kabuanga

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

Incroyable : Malgré le Coronavirus, le championnat du Burundi se joue sans désemparé

Next Article

Focus : L'identité de Guy Lusadisu, c'est la victoire (parcours d'un jeune entraîneur qui réussit vite)

Related Posts
Total
0
Share