Écosse : séparation tragique entre Mulumbu et Kilmarnock

L’histoire d’amour entre Youssouf Mulumbu et Kilmarnock s’est tournée au vinaigre. Arrivée en 2018 chez les Killies avant de faire par deux fois son come-back, Mulumbu s’en va cette fois-ci du club Écossais de manière non honorifique malgré l’expérience vécue.

Le congolais quittait son club pour regagner Paris avant que la saison prenne fin. Relégué en deuxième division, certains membres de Kilmarnock n’ont pas été enchantés par ce départ “Depuis que je suis ici, il n’a pas fait assez pour être dans l’équipe, donc ce n’est pas quelque chose pour lequel j’ai perdu le sommeil.”, a déclaré l’entraîneur du club en taclant Youssouf Mulumbu.

A son tour, l’ancien joueur de Norwich n’a pas gardé langue froide face aux accusations de son désormais ancien entraîneur en clarifiant la situation “Après le match contre Hamilton, j’ai dit aux entraîneurs que j’avais un problème à la maison”, a déclaré Mulumbu avant de préciser son désaccord avec l’entraîneur « Le gros problème était avec le manager. Quand il est arrivé, il voulait rester avec des joueurs expérimentés, ensuite, tout est passé à un niveau différent et je n’ai fait que deux apparitions en remplacement. Ma confiance a fini par être faible “, a-t-il fait savoir.

L’ancien capitaine de Léopards a laissé tout le poids de sa piètre saison sur les épaules de Tommy Wright entraîneur de Killies. « Mais comment pouvez-vous vous attendre à ce qu’un joueur réussisse s’il ne sort qu’un ou deux matchs ? Je voulais les aider à éviter les play-offs et je savais que je le pouvais. Si j’avais joué trois ou quatre matchs d’affilée, j’aurais pu aider », conclut-il.

Désormais Mulumbu est libre de tout contrat et devra s’engager prochainement dans le club de son choix.

Danilo/Leopardsactu.com

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

Coupe du Congo : Dans la peine, DCMP éjecte Renaissance de la course

Next Article

Ce sur quoi mise Hector Cúper face au Mali

Related Posts
Total
0
Share