Accueil LEOPARDS Elim CDM 2022 : La RDC traduite en justice ?

Elim CDM 2022 : La RDC traduite en justice ?

Par Leopardsactu Team
2 427 vues

La corde au cou ! La République Démocratique du Congo continue de passer des moments difficiles de l’histoire de son football. Après sa qualification aux barrages de la coupe du monde 2022, le Congo Kinshasa devra mettre dans un tiroir ses multiples célébrations pour aller se défendre à la Fédération international de football association en rapport avec les 4 derniers changements effectués lors du match comptant pour la 6è et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, ce, après que le Bénin ait initié un dossier à la FIFA,  » Nous nous référons à la réclamation déposée par la Fédération Béninoise de Football le 15 novembre 2021 en relation avec le match RD Congo Bénin joué le 14 novembre 2021 dans le cadre de la compétition préliminaire pour Coupe du Monde de la FIFA 2022TM, zones Afrique. » peut-on lire sur la correspondance de la FIFA parvenu à la rédaction de Leopardsactu.com

La même note renseigne qu’à  » cet, nous souhaitons informer la Fédération Fédération Béninoise de Football ainsi que la Fédération Congolaise de Football Association que la réclamation sera soumise à un membre de la Commission de Discipline de la FIFA le 23 novembre 2021 pour examen et décision conformément à l’art. 14 (9) du Règlement de la Coupe du Monde la FIFA 2022 ™ Compétition Préliminaire ainsi qu’aux arts. 46 et 54 du Code Disciplinaire de la FIFA. »

Une corde au cou de la fédération congolaise de football association qui se voit obliger de se présenter devant un juge une année après le dernier exercice.

Plaider, encore une fois ?

Les aller et retours, c’est qui constituera les journées des membres du comité exécutif de la FECOFA cette semaine, en tout cas avant le 20 novembre 2021, cette date est le deadline qu’accorde la FIFA à la RDC pour « fournir au Secrétariat de la Commission de Discipline de la FIFA 2021, ainsi que tout document nécessaire. » La tension monte encore après l’affaire Kanga Guelor.

Lettre FIFA

PaTshia/ Leopardsactu.com

Tu pourrais aussi aimer