Home LEOPARDS Elim CDM 2022 / RDC : « dieu » n’échoue jamais !

Elim CDM 2022 / RDC : « dieu » n’échoue jamais !

by Leopardsactu Team
15 views

 » dieu! » Mbokani est un tout simplement le symbole du renouveau des Fauves Congolais. L’attaquant est au sommet de son art en sélection, ses performances sont tout aussi géniales que grandioses. C’est bien lui l’arme principale des Léopards dans ces éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

RDC – Tanzanie, le retour de « dieu »

Son histoire avec l’équipe nationale n’a pas été du tout rose, parsemée d’embûches, d’ incompréhensions, de méfiances. Frustré et énervé en 2017 du traitement lui réservait, Mbokani Bezua avait décidé de prendre sa retraite internationale et ne plus arborer le maillot congolais. De Ibenge à N’Sengi, le meilleur buteur des Léopards ne répondait à aucune convocation jusqu’à l’arrivée d’Hector Cuper.

Quatre ans plus tard soit le 3 septembre 2021 pour son retour, Mbokani trouve devant lui la Tanzanie. À Lubumbashi, ville qui l’a vu briller avec Mazembe, « dieu » inscrit le but congolais alors que sa troupe est en débandade, un but qui n’a suffit pour donner le succès aux siens. Direction le pays des Ecureuils.

Bénin – RDC, « dieu » assure

La RDC est en quête d’une victoire pour rattraper les deux points perdus à domicile. C’est face au Bénin qu’il faut les récupérer.

Le 6 septembre sur la pelouse du stade Général Mathieu Kerekou, qui d’autre que « dieu » Mbokani pour sonner la révolte congolaise sur un service de Cédric Bakambu commé lors du premier match. Connexion! Ses efforts n’ont pas été récompensés par une victoire, les Léopards encore rattrapés au score, encore accrochés.

RDC – Madagascar : Mbokani, le « dieu » protecteur

Le stade des Martyrs a ouvert ses portes, la pelouse toute neuve, des nouveaux sièges, des écrans led, un fauteuil personnalisé pour le président de la République, Mbokani n’a pas voulu raté son grand come-back à Kinshasa, sa ville natale. Il est passeur décisif sur le but de Chadrack Akolo avec qui il effectue un parfait une-deux dans la surface de réparation pour l’ouverture du score (1-0).

Pour sa propre rédemption dans l’ex-kamanyola, où il n’avait plus marqué le moindre but depuis 2016, « dieu » merci va transformer le penalty concédé par la défense malgache à la 78è pour le 2-0. Il protège ainsi la RDC d’un probable retour de Madagascar mais également au classement de ce groupe J qui pointe désormais les Fauves Congolais à la deuxième place avec cing points sur 9 derrière le Bénin (six) et devant la Tanzanie(quatre).

Mbokani, à jamais le premier à atteindre la barre de 20 buts avec les léopards de la RDC, il en a inscrit au total 22.
« dieu » ne perd pas, « dieu » porte sur lui toute une génération de jeunes fauves qu’il doit faire grandir. Comme le vin, tant qu’il vieilli (36 ans), il est encore importantissime.

PaTshia/ Rédaction Leopardsactu.com

Related Articles