RDC

FECOFA :Premier épisode de l’année, Constant Omari répond à chaud aux critiques

Les activités de la fédération congolaise de football sont suivies à la loupe par les analystes du domaine de médias et du football. Ces derniers n’hésitent pas à critiquer l’organisation du football congolais. Le dernier cas qui défraie la chronique, c’est l’affaire dit ” de millions de dollars que la FECOFA perçoit de la FIFA pour structurer le football au pays”.

Face à la marmaille de critiques sur son organe, Constant Omari a tenu à remettre le curseur à sa place. Le président de la Fédération n’est pas allé par le dos de la cuillère pour répondre à ses détracteurs. Voici les extraits de sa réponse :

De qui détenez-vous que la Fecofa a déjà perçu cet argent. Je l’ai dit lors de mon dernier point de presse, la Fecofa a décidé depuis deux années de ne pas toucher à cet argent qui demeure consigné à la Fifa afin de réunir un montant et finaliser les deux projets à savoir l’acquisition d’une des parcelle derrière notre siège et qui donne sur le bld du 30 juin en vue d’érection d’un immeuble digne qui regorgera tous les bureaux de la fédération. Le deuxième projet concerne le centre de kinkole dont nous attendons la finalisation des démarches domaniales avec l’État Congolais.

Vous croyez en âme et conscience que quelqu’un peux se réveiller un matin et mettre l’argent de la Fifa dans sa poche sans en subir les conséquences appropriées ? A travers vos critiques, j’ ai toujours demandé la considération et le respect mutuel.

Quand on pose des vrais problèmes, certains parmi vous se taisent mais ne cherchent que comment attaquer la Fecofa.
Qu’un ami trouve un deal avec une banque locale, dans le cadre du lancement d’un produit qu’il développe avec cette banque, certains parmi vous trouvent toujours à redire.

Faut-il croiser les bras devant un gouvernement actuel incapable de financer même une équipe nationale et cela dans toutes les disciplines ? Se contentant de payer en catimini et sporadiquement un club ou parfois deux sur nos trois clubs en compétitions interclubs africaine ? Que deux équipes nationales féminines déclarent forfait , vous trouvez cela normale. Silence radio. Que les infrastructures sportives se dégradent sous la gestion directe du gouvernement, cela est normal . Silence radio. Nous interpellons le gouvernement sur l’urgence de standardiser même un stade , silence radio.

Je vous informe que début février se tiendra au Maroc un séminaire organisé par la Fifa spécialement sur les infrastructures devrant recevoir les matins des éliminatoires de la Coupe du monde. Au lieu de nous accompagner dans ce combat en quête d’amélioration de nos stades, rien de cela mais , passer le gros de temps dans des conjectures qui n’ont pas droit de cité actuellement

Ibrahim A.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Powered by Live Score & Live Score App
Fermer
Fermer

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer