Le coup de gueule de Bakambu sur la fédération et le staff technique de léopards!

Dans un entretien accordé à SoFoot l’international congolais Cédric Bakambu s’est exprimé sur la situation que vit actuellement la sélection Congolaise de football, sans ambage, ni peur d’être contredit.

Sur la situation qui ronge l’équipe.

Je pense que l’équipe arrive à la fin d’un cycle et maintenant, l’important va être de savoir réagir en rectifiant rapidement les choses parce qu’il faudra être prêt pour les prochaines échéances qui vont arriver très vite.

Sur le sélectionneur Florent Ibenge.

Lorsqu’un joueur est mauvais, on le remplace. Je pense qu’il devrait en être de même à tous les niveaux, que ce soit pour les entraîneurs ou pour les responsables de la Fédération. Le football de haut niveau réclame de l’exigence à tous les niveaux, avec des remises en question à tous les postes. Et aujourd’hui, à titre personnel, je pense que Florent Ibenge n’est plus l’homme de la situation, même si je n’oublie pas qu’il a fait du très bon travail à la tête de la sélection.

Lorsqu’il a été nommé, l’équipe était au plus bas et il l’a menée à la troisième place de la CAN en 2015, puis en quarts en 2017. Mais aujourd’hui, la sélection ne progresse plus. Pour passer un cap, je pense que nous devons renouveler le staff.

Ce qui n’a pas été facile pour Ibenge, La FECOFA l’une de problème !

À sa décharge, il faut aussi dire que Florent Ibenge n’a pas été aidé, dans le sens où il n’a pas forcément été mis dans les meilleures conditions. En plus de la sélection nationale, il doit s’occuper de son club, l’AS Vita, qu’il entraîne également. Donc, il manque de temps. Je lui ai déjà demandé pourquoi il ne venait pas nous voir jouer dans nos clubs respectifs. Il m’a répondu qu’il n’avait pas le temps, et que ce n’était pas lui qui décidait, mais les instances. Normalement, cela ne devrait pas être à moi de démarcher les binationaux pour qu’ils rejoignent la sélection comme je l’ai fait avec Arthur Masuaku, Gaël Kakuta, Giannelli Imbula ou même Steven Nzonzi. Au niveau de la Fédération, il faut vraiment que des mesures soient prises pour qu’on puisse avancer tous ensemble.

Sur la venue de Claude Makelele à l’équipe nationale ?

Tout ce que je sais, c’est qu’il a été un très grand joueur, qu’il connaît le football mieux que nous tous et que son expérience lui donne suffisamment de crédibilité pour postuler de telles responsabilités. Je ne vais pas cacher que me faire entraîner par Claude Makélélé serait un honneur, mais encore une fois, je ne suis au courant de rien. J’attends simplement la suite.

Danilo Dan’s Itutu

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

Élim-CHan 2020 : Les Léopards Locaux connaissent désormais leur adversaire du dernier tour

Next Article

Wolfsburg : Tisserand pose sa condition pour jouer avec Les Loups...

Related Posts
Total
0
Share