Marcel Tisserand : « Le coach N’sengi a un œil plus ouvert que coach Ibenge…»

Considéré à ce temps comme étant l’un des éléments  essentiels de la sélection nationale congolaise, le joueur de Wolfsburg Marcel Tisserand a établi une différence d’approche entre l’ancien patron du banc congolais Florent Ibenge et l’actuel Christian N’sengi lui qui est passé par les mains de ces sélectionneurs. L’actuel capitaine des léopards l’a fait lors de son passage dans une émission sur Canal+.

Marcel Tisserand Interview

« Pour moi, les deux hommes ont deux profils différents, le coach N’sengi était à la DTN avant d’arriver à la tête de la sélection donc il a un aspect global de la situation, il a un œil plus ouvert que coach Ibenge qui avait son club notamment Vita et puis la sélection, il avait deux tâches à accomplir chaque fois, chose qui n’était pas évident pour lui. » a-t-il déclaré.

Le ministre de la défense comme on l’a surnommé par les supporters congolais n’est pas allé loin dans sa comparaison entre les deux hommes. Son appréciation à l’égard de l’homme aux cheveux blancs est visiblement grande comme on peut le remarquer dans ses dires. « Je n’ai pas eu assez de temps passé avec le nouveau coach Christian N’sengi mais de ce que j’ai pu voir ce que on apprends très vite, les entraînements sont basés sur la possession de balle, la technique, des jeux techniques qui demandent le redoublement de passes, très peu de dégagement. C’est une nouvelle approche, on a besoin d’un peu de temps pour pouvoir assimiler tout ça mais malheureusement on a pas eu le temps nécessaire avec cette pandémie, je crois au prochain rassemblement on pourra retravailler

Marcel Tisserand with Wolfsburg fans

Tisserand n’a pas fini cet entretien sans pourtant faire un clin d’œil à Ya Flo, l’homme qui l’a fait découvrir au publique congolais en 2016. «Aujourd’hui on ne peut que louer son travail abattu à la sélection, je le remercie de m’avoir lancé en sélection, c’est l’un de premier qui a cru en moi dans le professionnel » a-t-il rajouté.

Marcel Tisserand

Notons que lors de ses débuts en sélection, Tisserand a eu autour de lui 80 milles supporters du stade des Martyrs en 2016 face à la RCA match comptant pour la qualification de la CAN 2017, un moment qui lui a permis de se faire découvrir au grand public congolais.

Danilo Dan’s Itutu

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

Exclusif: Défendre valablement les maillots de l'équipe nationale, un rêve, une ambition et un souhait le plus ardent de Bongonga

Next Article

Léopards : Isaac Mbenza " Je n'ai jamais été contacté par la sélection congolaise"

Related Posts
Total
0
Share