RDC

RENAISSANCE DU CONGO : Mukuna n’a pas le droit de convoquer une assemblée générale sans nous informer, réagit Roger Nsingi

L’Evêque Pascal Mukuna, président du FC Renaissance du Congo, n’a pas le droit de convoquer une quelconque assemblée générale sans nous tenir informés, a réagi Roger Nsingi Mbemba, un des deux membres co-fondateurs, écartés jeudi 9 août, de la gestion de l’équipe pour «inactivité». «Ces assises ont été convoquées en violation des statuts du club, spécialement en leurs articles 15, 17, 33 et 34. Trop, c’est trop. Je crois qu’à ce niveau ici, c’est la justice sportive qui va nous départager. Dès lundi 13 août, je vais voir le ministre des Sports Papy Nyango, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) ainsi que tous les dirigeants sportifs pour leur expliquer la situation de l’heure dans Renaissance», s’est insurgé Roger Nsingi avant d’ajouter que Pascal Mukuna « ne peut s’approprier l’équipe».

Pour rappel, le FC Renaissance du Congo a été créé à Kinshasa en 2014 par Antoine Musanganya Lubongera, Pascal Mukuna et Roger Nsingi Mbemba, tous trois frondeurs du Daring Club Motema Pembe (DCMP) de Kinshasa.

ACP/Leopardsactu

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Powered by Live Score & Live Score App
Fermer
Fermer

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer