Sanga Balende: Le successeur de Ngoyi Kasanji attendu impatiemment

Près d’un mois depuis la démission d’Alphonse Ngoyi Kasanji de la tête de Sanga Balende, la course à sa succession se précise clairement et la date du 29 juillet 2020 sauf imprévu est retenue pour l’organisation de l’Assemblée Générale élective. Cette AGE était reportée dans un premier temps par manque des candidats potentiels au poste de président.

De sources concordantes, quatre candidats s’alignent dans la course pour succéder à Alphonse Ngoyi Kasanji qui a démissionné le 28 juin dernier. De tous les prétendants au poste du président de coordination, un seul nom est cité à répétition par l’entourage du club pour être porté à la tête du club. L’on cite le libanais Ally Doyen, ancien vice-président des sang et or.

Ce 29 juillet au club Miba, le public ouest-kasaien et les athlètes attendent de voir des “nouveaux dirigeants crédibles, respectueux de la parole donnée et réalistes pour éviter le club de tomber dans les erreurs du passé avec la désignation au sein du comité de direction des personnes qui visent plus des intérêts égoïstes et des ambitions politiques” comme l’avait souhaité le capitaine du club, Willy Kabeya en juin dernier.

C’est dans une situation critique que le club de la province diamantifère a assuré son maintien de justesse en Ligue 1 en fiinissant à la 14ème position.

 

Daniel Kabuanga

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

Pour de propos racistes contre les fans, Luc Eymael prend la porte à Youngs Africans

Next Article

Standard de Liège : Les nouvelles de santé de Merveille Bope

Related Posts
Total
0
Share