Tanzanie : Garzito en discussion avec Young africans ?

24 heures après le limogeage de Luc Eymael, auteur des propos jugés “racistes” à l’encontre de fans, le poste d’entraîneur à Young Africans est désormais vacant. Pour le remplacer, plusieurs noms circulent dont celui de Diego Garzito. Le profil du technicien plairait bien au club de Dar-es-salem qui aurait déjà entamé des discussions pour le faire signer. Pourtant, Lupopo a déjà porté son choix sur l’ancien entraîneur du TP Mazembe et Wydad Athletic de Casablanca notamment, pour ses plans de la saison qui pointe à l’horizon.

A quoi jouer l’ancien entraîneur champion d’Afrique avec le TP en 2009 ?

Garzito

Pour les surenchères ? Peut-être oui. Et sur ce terrain, Young Africans ne badine pas. Les moyens souvent faramineux sont mis sur la table. Lors de dix dernières années, c’est une belle pile d’entraineurs étrangers qui se sont succédé sur le banc dont le congolais Mwinyi Zahera. La volonté de mettre le paquet est plus que grande. Lupopo n’est pas à sous-évaluer en termes financiers. Depuis l’avènement de Pascal Beverragi, une certaine aisance financière s’est installée. Un analyste à obédience jaune et bleu nous a avoué que ” quand le boss promet et décide de mettre les moyens, il le réalisé toujours“. Mais l’on n’est pas au stade de prouver et de montrer ses biceps.

Young Africans propose-t-il ce que Lupopo ne peut pas donner à Garzito ?

L’argument est de taille et pourrait peser sur la balance. Deuxième de la Ligi Kuu Bara, Yanga disputera la Coupe de la confédération et s’est, résolument fixé comme objectif de mettre fin à l’hégémonie de son rival Simba FC en championnat. Selon les sources proches de l’entraîneur, la campagne africaine, c’est un des rendez-vous préférés du technicien franco-italien. Ses passages au Maroc, en Algérie et particulièrement au Soudan à Al Hilal et à Al Merreikh en disent long sur sa passion envers les compétitions Interclubs de la CAF

Les Cheminots, c’est seulement et uniquement le championnat national qu’ils joueront avec en appendice un crochet de la coupe du Congo si possible. Diego Garzito viendrait pour d’abord bâtir l’équipe. L’équipe qui a besoin d’âme et d’imagination avant d’aspirer au succès et à la grandeur. Mazembe, son sempiternel ennemi, que Garzito a dirigé, a déjà creusé les écarts dans la concurrence et les Lumpas, ère Beverragi veulent rattraper le retard.

Contact sérieux mais clauses non respectées entre Lupopo et l’entraîneur ?

Gart

Les deux parties s’étaient mises d’accord sur le contrat mais sous conditions notamment sur le recrutement. Selon les sources officielles du club, Diego Garzito avait demandé qu’aucun mouvement de transfert ne s’effectue avant son arrivée sur place. Et la réalité sur le terrain semble bien différente. Après l’Assemblée Générale Ordinaire, une commission de recrutement dirigée par le vice président Victor Kasongo a été mise sur pied. Sa mission est d’étudier la politique sportive du club pour les prochaines compétitions. L’entraîneur est-il au courant, lui qui aime diriger et commander seul son effectif ?
En outre, avec l’ouverture des frontières et le déconfinement que vivent les pays après l’état d’urgence dû à la pandémie, ce qui était pris comme un blocage à la venue de Garzito à Lubumbashi, l’affaire connaîtra un tout autre dénouement.

 

Alain Basila

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

David Moyes s'exprime sur l'avenir de Dianganga à West Ham !

Next Article

Transfert : Mouscron prêt à s'arracher Muleka sans passer par Lille !

Related Posts
Total
0
Share