LINAFOOT

TP Mazembe met la CECAFA dans les oubliettes et demarre les choses sérieuses

À quelques jours seulement de son élimination à la compétition préparatoire organisée au Rwanda, le Tpm de Lubumbashi reprend sérieusement le chemin des entrainements.

C’est sous la houlette de son entraîneur principal Pamphile Mihayo (surnommé Baba) , que Mazembe a lancé le boulot au stade Frédéric kibasa Maliba de la Kenya en milieu de matinée , pour la préparation de la saison sportive 2019/20.

C’est un effectif des anciens joueurs qui seront rejoints par les nouvelles recrues qui ne sont pas encore arrivées à Lubumbashi et les internationaux.

Un décrassage léger aura lieu ce dimanche pour la bonne préparation des champions du Congo. En provenance de l’Égypte avec les Léopards, Pamphile MIHAYO a conduit l’entrainement du jour, heureux de retrouver les siens de retour de la Cecafa Kagame Cup.

Les Corbeaux ont confirmé leur traditionnelle participation à la ligue des champions de la CAF cette saison et sont également engagés en championnat national d’élite (Vodacom ligue 1).

Mihayo Kazembe sera obligé de conduire seul cette étape importante de préparation avant la nomination d’un nouvel entraineur adjoint.

Pour rappel, le technicien congolais et ex-adjoint du Tpm , David Mwakasu a été déboulonné par la direction du club et relégué dans le staff technique du Cs Don Bosco pour assumer le même poste d’entraîneur adjoint.

Cedrick Sadiki Mbala

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Powered by Live Score & Live Score App
Fermer
Fermer

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer